Compagnie Junior - Centre de Danse d'Annonay - Prisca Ward - mai 2018 et août 2018 | du 8 au 10 mai 2018 et les 27-28-29-30-31 août 2018

CDA - Ballet Junior - Prisca Ward

Cette compagnie a pour vocation de créer avec des jeunes danseurs entre 10 et 18 ans, engagés pour une durée minimale de 2 ans, des pièces pluridisciplinaires et de les présenter publiquement dans un contexte professionnel. Le projet se veut fondamentalement une rencontre humaine portée par le langage artistique, ouverte au métissage et à la mixité sociale.

La compagnie, composée de 7 danseurs de 11 à 18 ans, mène un véritable travail de création chorégraphique sous la direction de PRISCA WARD, chorégraphe et directrice du CDA. Celle-ci fait intervenir des chorégraphes et artistes extérieurs d’autres disciplines lorsque les projets le permettent ou le nécessitent. Le travail de recherche et de création s’appuie sur des propositions de la chorégraphe, des danseurs, et s’inspire des interventions extérieures.

Interprètes : Ambre LEON 11 ans, Eidena MARTIN-JURDIC 13 ans, Suzy CHAZOT 16 ans, Lily CABAUD 18 ans, Ninon NAFI 17ans, Nathan VANDEN EYDEN 15 ans, Luna GONZALEZ 16 ans

Le projet de création : « Design et danse autour de l’objet »
Les retrouvailles avec Laurie Cabrera, danseuse et chorégraphe, m’ont donné envie de travailler en collaboration avec elle et de créer une nouvelle pièce pour la Cie junior. Laurie apporte une perspective, une analyse fine et une expérience solide dans le travail avec des jeunes interprètes. Laurie et moi-même nous retrouvons dans un univers intellectuel riche et bouillonnant.
La pièce s’articule autour de trois objets filaires en acier forgé de taille humaine réalisés par Marine Bourlet, étudiante à l’école Supérieure d’Art et de Design de St Etienne. En proposant plusieurs espaces, à la fois intérieurs et extérieurs, ces objets questionnent leur présence et le rapport de partenariat entre deux corps : celui du danseur et celui de l’objet. Les objets deviennent partenaires, jeux d’oppositions et de contraintes pour le danseur. Des partenaires chorégraphiques et scéniques à apprivoiser.
La performance et la recherche autour de ces trois objets sont les outils du processus de création.
La pièce se développe dans une esthétique minimaliste dans les costumes pour laisser place à un univers onirique et graphique. Lumières, sons, objets et masques, autant d’éléments qui nous ferons voyager dans ce monde fantastique où le pouvoir de l’imaginaire agit.

Répétitions publiques

Vendredi 31 août à 18h30