Le Pont culturel méditerranéen

Porté par la Compagnie La Baraka, initié par le Ministère de la Culture algérien et soutenu par l'Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, le projet du Pont Culturel Méditerranéen a été créé en 2010 comme un programme triennal de coopération franco/algérienne en faveur de l'art chorégraphique.

Les principaux objectifs étant de créer un Ballet de danse contemporaine structuré autour de deux pôles indissociables que sont la formation et la création, d’encourager les échanges d'œuvres chorégraphiques, de soutenir la professionnalisation des danseurs algériens. L'initiative s'appuie avant tout sur la formation (danse classique, contemporaine, yoga) avec un programme pédagogique dirigé par Nawal Lagraa-Ait Benalla et qui implique les danseurs de la Compagnie La Baraka.

En janvier 2010, une audition nationale a réuni en Algérie près de 400 candidats, issus de toutes les régions, afin de sélectionner 9 danseurs.

Ce sont ces jeunes talents algériens qui constituent aujourd'hui le Ballet Contemporain d'Alger et qui interprètent Nya. Le succès pédagogique et artistique du projet aboutit depuis septembre 2010 à plusieurs tournées nationales et internationales.

© Dan Aucante

© Laurent Aït Benalla

Téléchargez le dossier

Les partenaires du projet

Ils ont rendu ce projet possible :

Le ministère français de la Culture et de la communication, le ministère algérien de la Culture Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, la fondation BNP Paribas.

"Sur le Pont" - film de laurent Aït Benalla

Toutes les vidéos du projet sur Numeridanse.fr